Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• Le petit Tetras à plumage variable.
|<      <      Page 230      >      >|
Aller à la page
aux climats du Nord, et habitent également dans les forêts de pins et de bouleaux ; il n’y a que la 
troisième, c’est-à-dire le racklehane de Suède, qu’on pourroit regarder comme une variété du petit 
tetras, si M. Linnæus n’assuroit pas qu’il jette un cri tout différent.
 
Le petit Tetras à plumage variable.
Les grands tetras sont communs en Lapponie, surtout lorsque la disette des fruits dont ils se nourrissent, ou bien l’excessive multiplication de l’espèce les oblige de quitter les forêts de la Suède et de la Scandinavie, pour se réfugier vers le Norda : cependant on n’a jamais dit qu’on eût vu dans ces climats glacés de grands tetras blancs ; les couleurs de leur plumage sont par leur fixité et leur consistance, à l’épreuve de la rigueur du froid ; il en est de même des petits tetras noirs, qui sont aussi communs en Courlande et dans le nord de la Pologne, que les grands le sont en Lapponie ; mais le docteur Weigandtb, le jésuite Rzaczynskic et M. Kleind, assurent qu’il y a en Courlande une

a Klein, Hist. Avium, pag. 173.
b Weigandt, Actes de 
Breslaw, mois de Novembre, année 1725.
c Rzaczynski, Auctuarium, 
Hist. nat. Poloniæ, pag. 422.
d Klein, Hist. Avium prodromus, pag. 
173.
 
|<      <      Page 230      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.