Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• Le Tetras ou le grand Coq de bruyère.
|<      <      Page 191      >      >|
Aller à la page
*Le Tetras ou le grand Coq de bruyèrea. Planche V de ce volume.
Si l’on ne jugeoit des choses que par les noms, on pourroit prendre cet oiseau ou pour un coq sauvage, ou pour un faisan ; car on lui donne en plusieurs pays, et sur-tout en Italie, le nom de Coq sauvage, gallo alpestreb, selvatico ; tandis qu’en d’autres pays on lui donne celui de Faisan bruyant et de Faisan sauvage : cependant il diffère du faisan par sa queue qui est une fois

* Voyez les planches enluminées, n.os 73 et 74.
a En 
Grec,  ; en Latin, Tetrao 
(Magnus) ; en Latin moderne, Urogallus ; en Italien, Gallo Cedrone ; en 
Allemand, Or-han, Aver-Han ; en Polonois, Gluszec ; en Suedois, Kjaeder ou 
Tjaeder ; en Norvège, Lieure ; en Angloïs, Mountain Cock ; dans quelques 
provinces de France, Coq de Limoges, Coq de bois, Faisan bruyant. — Tetrao. 
Bel. Observ. pag. 11. — Urogallus seu Tetrao. Aldrov. Avi. tom. II, pag. 59. 
— Tetrao, sive Urogallus. Frisch. Tab. 107. Mas. — Coq et poule noire des 
montagnes de Moscovie. Albin. Tome II, page 22, planche XXIX ; le mâle, planche 
XXX, la femelle. Nota. La planche de Frisch est bien coloriée, et celles 
d’Albin le sont fort mal.
b Albin décrit le mâle et la femelle 
sous le nom de Coq et de Poule noire des montagnes de Moscovie ; plusieurs 
Auteurs l’appellent Gallus silvestris.
 
|<      <      Page 191      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.