Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• Le Lagopède.
|<      <      Page 264      >      >|
Aller à la page
*Le Lagopèdea. Planche IX de ce volume.
Cet oiseau est celui auquel on a donné le nom de Perdrix blanche, mais très-improprement, puisque ce n’est point une perdrix, et qu’il n’est blanc que pendant l’hiver, et à cause du grand froid auquel il est exposé pendant cette saison sur les hautes montagnes des pays du Nord, où il se tient ordinairement. Aristote, qui ne connoissoit point le lagopède, savoit que les perdrix, les cailles, les hirondelles, les moineaux, les corbeaux et même les lièvres, les cerfs et les ours éprouvent dans les mêmes circonstances le même changement de couleurb. Scaliger y ajoute les aigles, les vautours, les éperviers, les milans, les tourterelles, les renardsc ; et il seroit facile d’alonger cette liste du nom de plusieurs oiseaux et quadrupèdes,

* Voyez les planches enluminées, n.º 129, avec son plumage 
d’hiver ; et n.º 494, avec son plumage d’été.
a Le Lagopède. 
— Lagopus. Gesner, Avi. pag. 576. — Perdix alba sive Lagopus. Aldrovande, 
Avi. tom. II, pag. 143. — Perdrix blanche. Belon, Hist. nat. des Oiseaux, page 
259. — Lagopus. Frisch, planche CX et CXI, avec des figures coloriées. — La 
Gélinotte blanche. Brisson, Ornithalogia, tom. I, pag. 216.
b 
Aristote, de Coloribus, cap. VI ; et Hist. animal. lib. III, cap. 
XII.
c Scaliger, Exercitationes in Cardanum, fol. 88 et 89.
 
|<      <      Page 264      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.