Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• Le Cocquar ou le Faisan bâtard.
|<      <      Page 353      >      >|
Aller à la page
Le Cocquar ou le Faisan bâtard. Planche XIII de ce volume.
Le nom de faisan-huneru que Frisch donne à cette variété du faisan, indique qu’il le regarde comme le produit du mélange du faisan avec la poule ordinaire ; et en effet, le Faisan bâtard représente l’espèce du faisan par son cercle rouge autour des yeux et par sa longue queue ; et il se rapproche du coq ordinaire par les couleurs communes et obscures de son plumage, qui a beaucoup de gris plus ou moins foncé : le faisan bâtard est aussi plus petit que le faisan ordinaire, et il ne vaut rien pour perpétuer l’espèce, ce qui convient assez à un métis, ou si l’on veut à un mulet. Frisch nous apprend qu’on en élève beaucoup en Allemagne à cause du profit qu’on en retire, et c’est en effet un très-bon mangera.

a Voyez Frisch, planche CXXV.
Nota. Ce seroit ici le lieu de parler 
du faisan-dindon qui a été vu en Angleterre, et dont M. Edwards a donné la 
description et la figure, planche CCCXXXVII ; mais j’en ai dit mon avis 
ci-dessus à l’article du Dindon.
 
|<      <      Page 353      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.