Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• La petite Outarde, vulgairement la Canepetière.
|<      <      Page 40      >      >|
Aller à la page
La petite Outarde, vulgairement* la Canepetièrea.
Cet oiseau ne diffère de l’outarde que parce qu’il est beaucoup plus petit, et par quelques variétés dans

* Voyez les planches enluminées, n.º 25, le mâle ; et n.º 10, la 
femelle.
a Petite Outarde ou Canepetière. En Italien, Fasanella. — 
Canepetière. Belon, Hist. nat. des Oiseaux, page 237…… Canepetière, 
nommée par aucuns, Olive. Idem. Portraits d’Oiseaux, page 56, b. — Petite 
Outarde. Edwards, Glanures, planche CCLI, avec une bonne figure coloriée de la 
femelle. — La petite Outarde. Brisson, Ornithologie, tome V, page 24, avec une 
figure du mâle et une de la femelle, planche II.
« Quant à l’étymologie 
(dit M. Salerne, Hist. nat. des Oiseaux, page 155), on le nomme (cet oiseau) 
canepetière ou canepetrace, 1.º parce qu’il ressemble en quelque chose à un 
canard sauvage, et qu’il vole comme lui ; 2.º parce qu’il se plaît parmi 
les pierres : il y en a qui pensent que ce nom lui vient de ce qu’il paîtrit 
son aire ou son repaire, d’autres disent que c’est parce qu’il pète ; 
mais je préfère la première étymologie, d’autant plus que les Orléanois 
appellent le petit moineau de muraille, dit Friquet, un petrac ou petrat 
».
Nota. Cette étymologie de canepetière, parce que cet oiseau pète, dit-on, 
ne paroît uniquement fondée que sur l’analogie du mot : car aucun 
Naturaliste n’a rien dit de pareil dans l’histoire de cet oiseau ; notamment 
Belon, qui a été copié par presque tous les autres.
D’ailleurs, je remarque 
que le proyer, dont le même M. Salerne parle aux pages 291 et 292, est appelé 
peteux, quoiqu’il ne soit point dit dans son histoire qu’il pète, mais bien 
qu’il se plaît dans les prés, les sainfoins et les luzernes. Or la 
canepetière est aussi appelée anas pratensis.
 
|<      <      Page 40      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.