Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• La Perdrix de montagne.
|<      <      Page 419      >      >|
Aller à la page
La Perdrix de montagne*.
Je fais une race distincte de cette Perdrix, parce qu’elle ne ressemble ni à l’espèce grise ni à la rouge ; mais il seroit difficile d’assigner celle de ces deux espèces à laquelle elle doit se rapporter ; car si d’un côté l’on assure qu’elle se mêle quelquefois avec les perdrix grisesa, d’un autre côté sa demeure ordinaire sur les montagnes, et la couleur rouge de son bec et de ses pieds, la rapproche aussi beaucoup des perdrix rouges, avec qui je soupçonne fort qu’elle se mêle comme avec les grises ; et par ces raisons, je suis porté à la regarder comme une race intermédiaire entre ces deux espèces principales : elle est à peu près de la grosseur de la perdrix grise, et elle a vingt pennes à la queue.

* Voyez les planches enluminées, n.º 136.
a Voyez 
Brisson, Ornithologie, tome I, page 226.
 
|<      <      Page 419      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.