Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• La Perdrix Grise.
|<      <      Page 401      >      >|
Aller à la page
*La Perdrix Grisea.
Quoiqu’Aldrovande, jugeant des autres pays par celui qu’il habitoit, dise que les Perdrix grises sont communes par-tout, il est certain néanmoins qu’il n’y en a point dans l’île de Crèteb ; et il est probable qu’il n’y en a jamais eu dans la Grèce, puisqu’Athénée marque de la surprise de ce que toutes les perdrix d’Italie n’avoient pas le bec rouge, comme elles l’avoient en Grècec ; elles ne sont pas même également communes dans toutes les parties de l’Europe ; et il paroît en général, qu’elles fuient la grande chaleur comme le grand froid, car on n’en voit point en

* Voyez les planches enluminées, n.º 27. Comme le mâle et la 
femelle se ressemblent presqu’en tout, nous ne donnons que l’un des deux, 
afin de ne pas trop multiplier les planches enluminées.
a En Latin, 
Perdix ; en Espagnol, Perdiz ; en Italien, Perdice ; en Allemand, Wild-hun ou 
Feld-hun ; en Suédois, Rapp-hoena ; en Anglois, Partridge ; en Polonois, 
Kuroptwa. — Perdrix grise ou gouache, Perdrix gringette, Perdrix griesche, 
Perdrix grise, Perdrix goache, Perdrix des champs. Belon, Nature des Oiseaux, 
page 257 ; et Portraits d’Oiseaux, page 62, b. — Perdix minor sive cinerea. 
Aldrovande, Ornithologie, tome II, page 140. — Perdix. Frisch, planche CXIV, 
avec une figure coloriée. — La Perdrix grise. Brisson, Ornithologie, tome I, 
page 219.
b Voyez les Observations de Belon, liv. I, chap. 
X.
c Voyez Gesner, de Avibus, pag. 680.
 
|<      <      Page 401      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.