Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• La Peintade.
|<      <      Page 163      >      >|
Aller à la page
*La Peintadea. Planche IV de ce volume.
Il ne faut pas confondre la Peintade avec le Pintado, comme a fait M. Ray, du moins avec le Pintado dont parle Dampierb, lequel est un oiseau de mer, de la grosseur d’un canard, ayant les ailes fort longues, et qui rase la surface de l’eau en volant ; tous caractères fort étrangers à la peintade, qui est un oiseau terrestre, à ailes courtes, et dont le vol est fort pesant. Celle-ci a été connue et très-bien désignée par les Anciens. Aristote n’en parle qu’une seule fois dans tous ses Ouvrages sur les animaux ; il la nomme méléagride, et dit que ses œufs sont marquetés de petites tachesc.

* Voyez les planches enluminées, n.º 108.
a La Peintade, 
en Grec et en Latin, Meleagris ; en Italien, Gallina di Numidia ; en Allemand, 
Perl-huhn ; en Anglois, Pintado ou Guinea-heu ; à Congo, Quetelé. — 
Meleagris vel gallus numidicus aut mauritanus silvestris. Gesner, Avi. pag. 480. 
— Poule de la Guinée. Belon, Histoire des Oiseaux, page 246. — Peintade. 
Mémoires pour servir à l’Histoire des animaux, partie II, page 79, planche 
XLVII, avec une bonne figure. — Gallina Africana, Frisch, planche CXXVI, avec 
une figure coloriée. — La Peintade. Brisson, tome I, page 176, avec une bonne 
figure, planche VIII.
b Voyez son Voyage aux Terres Australes, tome 
IV de son Nouveau voyage autour du Monde, page 23, édit. de Rouen.
c 
Voyez Historia animalium, lib. VI, cap. II.
 
|<      <      Page 163      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.