Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• La Caille.
|<      <      Page 449      >      >|
Aller à la page
*La Caillea. Planche XVI de ce volume.
Théophraste trouvoit une si grande ressemblance entre les Perdrix et les Cailles, qu’il donnoit à ces dernières le nom de Perdrix naines ; et c’est sans doute par une suite de cette méprise, ou par une erreur semblable, que les Portugais ont appelé la perdrix codornix, et que les Italiens ont appliqué le nom de coturnice à la bartavelle ou perdrix grecque. Il est vrai que les perdrix et les cailles ont beaucoup de rapports entr’elles ; les unes et les autres sont des oiseaux pulvérateurs, à ailes et queue courtes et courant fort vîteb, à bec de gallinacés, à plumage gris moucheté de brun et quelquefois tout blancc ; du reste, se nourrissant, s’accouplant, construisant leur nid, couvant leurs œufs,

* Voyez les planches enluminées, n.º 170. — Nota. Frisch prétend 
(planche CXVII) que du temps de Charlemagne on lui donnoit le nom de Quacara ; 
quelques-uns lui ont aussi donné celui de Currelius, et j’en dirai plus bas 
la raison : quoi qu’il en soit, ces deux noms ont été omis par M. 
Brisson.
a , en Grec 
; en Latin, Coturnix ; en Espagnol, Cuaderviz ; en Italien, Quaglia ; en 
Allemand, Wachtel ; en Anglois, Quail ; en Polonois, Przepiorka. — Coturnix. 
Gesner, Avium, pag. 352… Aldrovande, Avi. tom. II, pag. 150.… Frisch, 
planche CXVII, avec une figure coloriée du mâle et une de la 
femelle.
b Currit satis velociter unde Currelium vulgo dicimus, 
Comestos et alii.
c Aristote, lib. de Coloribus, cap. VI.
 
|<      <      Page 449      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.