Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• L’Attagas blanc.
|<      <      Page 262      >      >|
Aller à la page
L’Attagas blanc.
Cet oiseau se trouve sur les montagnes de Suisse et sur celles qui sont autour de Vicense : je n’ai rien à ajouter à ce que j’en ai dit dans l’histoire de l’attagas ordinaire, sinon que l’oiseau dont Gesner a fait la seconde espèce de lagopusa, me semble être un de ces attagas blancs, quoique dans son plumage le blanc ne soit pur que sur le ventre et sur les ailes, et qu’il soit mêlé plus ou moins de brun et de noir sur le reste du corps ; mais nous avons vu ci-dessus que, parmi les attagas, les mâles avoient moins de blanc que les femelles ; de plus, on sait que la couleur des jeunes oiseaux, et sur-tout des oiseaux de ce genre, ne prend guère sa consistance qu’après la première année ; et comme d’ailleurs tout le reste de la description de Gesner semble fait pour caractériser un attagas, sourcils rouges, nus, arrondis et saillans ; pieds velus jusqu’aux ongles, mais non par-dessous ; bec court et noir ; queue courte aussi ; habitation sur les montagnes de Suisse, etc. je pense que l’oiseau décrit par Gesner étoit un attagas blanc, et que c’étoit un mâle encore jeune, qui n’avoit pas pris tout son accroissement, d’autant qu’il ne pesoit que quatorze onces au lieu de dix-neuf, qui est le poids des attagas ordinaires.

a Gesner, Alterum Lagopodis genus de Avibus, pag. 579.
|<      <      Page 262      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.