Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• III. Le Churge ou l’Outarde moyenne des Indes.
|<      <      Page 56      >      >|
Aller à la page
n’indique pas une seule dimension de son outarde d’Afrique ; à l’égard de la grosseur, le Maire fait 
celle de l’autruche volante, égale à celle du cygned ; et M. Adanson à celle de l’outarde 
d’Europe, puisque ayant dit qu’elle lui ressembloit à bien des égards, et ayant indiqué les principales 
différences, il n’en établit aucune à cet égarde ; et comme d’ailleurs l’Éthiopie ou 
l’Abissinie qui est le pays de l’outarde d’Afrique, et le Sénégal qui est celui de l’autruche 
volante, quoique fort éloignés en longitude, sont néanmoins du même climat, je vois beaucoup de 
probabilité à dire que ces deux oiseaux appartiennent à une seule et même espèce.

III. Le Churge ou l’Outarde moyenne des Indes.
Cette outarde est non-seulement plus petite que celles d’Europe, d’Afrique et d’Arabie, mais elle est encore plus menue à proportion, et plus haut montée qu’aucune autre outarde : elle a vingt pouces de haut, depuis le plan de position jusqu’au sommet de la tête ; son cou paroît plus court, relativement à la longueur de ses pieds, du reste elle a tous les caractères de

d Voyage de le Maire aux îles Canaries, page 72.
e Voyage 
au Sénégal, loco citato.
 
|<      <      Page 56      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.