Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dix-septième.
•• II. La Perdrix de Roche ou de la Gamba. III. La Perdrix perlée de la Chine.
|<      <      Page 446      >      >|
Aller à la page
II. La Perdrix de Roche ou de la Gamba.
Cette Perdrix prend son nom des lieux où elle a coutume de se tenir par préférence ; elle se plaît, comme les perdrix rouges, parmi les rochers et les précipices : sa couleur générale est un brun obscur, et elle a sur la poitrine une tache couleur de tabac d’Espagne. Au reste, ces perdrix se rapprochent encore de la perdrix rouge par la couleur des pieds, du bec et du tour des yeux ; elles sont moins grosses que les nôtres, et retroussent la queue en courant ; mais, comme elles, elles courent très-vîte, et ont en gros la même formea ; leur chair est excellente.
III. La Perdrix perlée de la Chine.
Cette Perdrix qui n’est connue que par la description de M. Brissona, paroît propre à l’extrémité orientale de l’ancien continent ; elle est un peu plus grosse que notre perdrix rouge, elle a la forme, le port de la queue, la brièveté des ailes et toute la

a Voyez Journal de Stibbs, page 287 ; et l’abbé Prevôt, tome III, 
page 309.
a Brisson, Ornithologie, tome I, page 234.
 
|<      <      Page 446      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.