Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Seizième.
•• Oiseaux qui ne peuvent voler.
|<      <      Page 394      >      >|
Aller à la page
Oiseaux qui ne peuvent voler.
Des Oiseaux les plus légers et qui percent les nues, nous passons aux plus pesans qui ne peuvent quitter la terre ; le pas est brusque, mais la comparaison est la voie de toutes nos connoissances, et le contraste étant ce qu’il y a de plus frappant dans la comparaison, nous ne saisissons jamais mieux que par l’opposition, les points principaux de la nature des êtres que nous considérons. De même, ce n’est que par un coup d’œil ferme sur les extrêmes que nous pouvons juger les milieux. La Nature déployée dans toute son étendue, nous présente un immense tableau, dans lequel tous les ordres des êtres sont chacun représentés par une chaîne qui soutient une suite continue d’objets assez voisins, assez semblables pour que leurs différences soient difficiles à saisir ; cette chaîne n’est pas un simple fil qui ne s’étend qu’en longueur, c’est une large trame ou plutôt un faisceau, qui, d’intervalle à intervalle, jette des branches de côté pour se réunir avec les faisceaux d’un autre ordre ; et c’est sur-tout aux deux extrémités que ces faisceaux se plient, se ramifient pour en atteindre d’autres. Nous avons vu dans l’ordre des quadrupèdes, l’une des extrémités de la chaîne, s’élever vers l’ordre des oiseaux par les
|<      <      Page 394      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.