Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Seizième.
•• Oiseaux étrangers qui ont rapport aux Vautours.
|<      <      Page 167      >      >|
Aller à la page
n.º 427 ; et comme il nous a été envoyé d’Afrique aussi-bien que de l’île de Malteg, nous 
le renvoyons à l’article suivant, où nous traiterons des oiseaux étrangers qui ont rapport aux vautours.
 
Oiseaux étrangers qui ont rapport aux Vautours. I. Voyez les planches enluminées, n.º 427.
L’oiseau envoyé d’Afrique et de l’île de Malte, sous le nom de Vautour brun, dont nous avons parlé dans l’article précédent, qui est une espèce ou une variété particulière dans le genre des vautours, et qui, ne se trouvant point en Europe, doit être regardée comme appartenante au climat de l’Afrique, et sur-tout aux terres voisines de la mer méditerranée.
II.
L’oiseau appelé par Belon, le sacre d’Égypte, et que le docteur Shaw indique sous le nom Achbobba ; cet oiseau se voit par troupes dans les terres stériles et sablonneuses qui avoisinent les pyramides d’Égypte ; il se tient presque toujours à terre et se repaît comme les vautours de toute viande et de chair corrompue. « Il

g Le Vautour brun. Brisson, Ornithol. tome I, page 455.
|<      <      Page 167      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.