Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Seizième.
•• Oiseaux étrangers qui ont rapport à la Pie-grièche grise et à l’Écorcheur. I. Le Fingah.
|<      <      Page 308      >      >|
Aller à la page
Oiseaux étrangers qui ont rapport à la Pie-grièche grise et à l’Écorcheur.

I.
Le 
Fingah.
L’oiseau des Indes orientales, appelé à Bengale Fingah, dont M. Edwards a donné la description sous le nom de pie-grièche des Indes, à queue fourchue, qui est certainement une espèce différente de toutes les autres pie-grièches. Voici la traduction de ce que dit M. Edwards à ce sujet : la forme du bec, les moustaches ou poils, qui en surmontent la base, la force des jambes m’ont déterminé à donner à cet oiseau le nom de pie-grièche, quoique sa queue soit faite tout autrement que celle des pie-grièches dont les plumes du milieu sont les plus longues ; au lieu que dans celle-ci elles sont beaucoup plus courtes que les plumes extérieures ; en sorte que la queue paroît fourchue, c’est-à-dire, vide au milieu vers son extrémité : il a le bec épais et fort, voûté en arc, à peu près comme celui de l’épervier, plus long à proportion de sa grosseur, et moins crochu, avec des narines assez grandes ; la base de la mandibule supérieure est environnée de poils roides.… La tête entière, le cou, le dos et les
|<      <      Page 308      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.