Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Seizième.
•• Les Pie-grièches.
|<      <      Page 294      >      >|
Aller à la page
Les Pie-grièches.
Ces oiseaux, quoique petits, quoique délicats de corps et de membres, doivent néanmoins par leur courage, par leur large bec, fort et crochu ; et par leur appétit pour la chair, être mis au rang des oiseaux de proie, même des plus fiers et des plus sanguinaires ; on est toujours étonné de voir l’intrépidité avec laquelle une petite pie-grièche combat contre les pies, les corneilles, les cresserelles, tous oiseaux beaucoup plus grands et plus forts qu’elle ; non-seulement elle combat pour se défendre, mais souvent elle attaque, et toujours avec avantage, sur-tout lorsque le couple se réunit pour éloigner de leurs petits les oiseaux de rapine ; elles n’attendent pas qu’ils approchent, il suffit qu’ils passent à leur portée, pour qu’elles aillent au devant ; elles les attaquent à grands cris, leur font des blessures cruelles, et les chassent avec tant de fureur, qu’ils fuient souvent sans oser revenir ; et dans ce combat inégal contre d’aussi grands ennemis, il est rare de les voir succomber sous la force, ou se laisser emporter ; il arrive seulement qu’elles tombent quelquefois avec l’oiseau contre lequel elles se sont accrochées avec tant d’acharnement, que le combat ne finit que par la chute et la mort de tous deux : aussi les oiseaux
|<      <      Page 294      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.