Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Seizième.
•• Le petit Vautour.
|<      <      Page 164      >      >|
Aller à la page
Europe ; ainsi, ce Philosophe a eu encore raison de dire que le genre du grand vautour étoit plus multiforme, 
c’est-à-dire, contenoit plus d’espèces que celui du petit vautour.

Le petit Vautoura. Voyez les planches enluminées, n.º 449.
Il nous reste maintenant à parler des petits Vautours, qui me paroissent différer des grands que nous venons d’indiquer sous les noms de percnoptère, griffon, grand vautour, et vautour à aigrette, non-seulement par la grandeur, mais encore par d’autres caractères particuliers. Aristote, comme je l’ai dit, n’en a fait qu’une espèce, et nos Nomenclateurs en comptent trois ; savoir, le vautour brun, le vautour d’Égypte et le vautour à tête blanche. Ce dernier qui est un des plus petitsb, et dont nous donnons ici la représentation, paroît être en effet d’une espèce différente des deux premiers, car il en diffère en ce qu’il a le bas des jambes et les pieds nus ; tandis que les deux

a Nota. Cet oiseau est nommé au bas de la planche, Vautour de 
Norvège, parce qu’il nous a été envoyé de Norvège.
b Vultur 
leucocephalos. Schwenckfeld. Avi. Sil. pag. 375. — Le Vautour à tête 
blanche. Brisson, Ornithol. tome I, page 466.
 
|<      <      Page 164      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.