Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Seizième.
•• Le Jean-le-blanc.
|<      <      Page 124      >      >|
Aller à la page
Le Jean-le-blanca. Voyez les planches enluminées, n.º 413, et planche IV de ce volume.
J’ai eu cet oiseau vivant, et je l’ai fait nourrir pendant quelque temps. Il avoit été pris jeune au mois d’août 1768, et il paroissoit au mois de janvier 1769, avoir acquis toutes ses dimensions : sa longueur depuis le bout du bec jusqu’à l’extrémité de la queue étoit de deux pieds, et jusqu’au bout des ongles d’un pied huit pouces ; le bec, depuis le crochet jusqu’au coin de l’ouverture, avoit dix sept lignes de longueur ; la queue étoit longue de dix pouces ; il avoit cinq pieds un pouce de vol ou d’envergure ; ses ailes lorsqu’elles étoient pliées, s’étendoient un peu au-delà de l’extrémité de

a Jean-le-Blanc ou premier oiseau Saint-Martin. Bélon, Hist. nat. 
des Ois. pag. 103, fig. pag. 104. — Le jean-le-blanc. Brisson, Ornithol. tom. 
I, pag. 443. — Quelques-uns ont nommé le jean-le-blanc, Chevalier 
blanche-queue, peut-être parce qu’il est un peu haut monté sur ses jambes. 
Ornithol. de Salerne, page 24.… Le mâle est plus léger et plus blanc que la 
femelle, sur-tout au croupion ; sa queue est fort longue, et ses jambes sont 
fines et d’un jaune agréable. Idem, ibidem, etc…… Nota. Belon et quelques 
autres Naturalistes après lui ont cru que cet oiseau étoit le pygargue ; mais 
ils se sont trompés, comme on peut s’en assurer, en comparant ce que nous 
avons dit du pygargue avec ce que nous disons du jean-le-blanc. 
|<      <      Page 124      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.