Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Seizième.
•• Le Busard.
|<      <      Page 218      >      >|
Aller à la page
les bords des fleuves et des étangs ; et comme pour le reste de ses habitudes naturelles, il ressemble aux 
précédens, nous n’entrerons pas à son sujet dans un plus grand détail.

Le Busarda. Voyez les planches enluminées, n.º 424 ; et planche X de ce volume.
On appelle communément cet oiseau, le Busard de marais ; mais comme il n’existe réellement dans notre climat que cette seule espèce de busard, nous lui avons conservé ce nom simple : on l’appeloit autrefois fau-perdrieux, et quelques Fauconniers le nomment aussi harpaye à tête blanche ; cet oiseau est plus vorace et moins paresseux que la buse, et c’est peut-être par cette seule raison qu’il paroît moins stupide et plus méchant : il fait une cruelle guerre aux lapins, et il est aussi avide de poisson que de gibier ; au lieu d’habiter comme la buse, les forêts en montagne, il

a En Grec,  ; en 
Latin, Circus. — Le Fau-perdrieux. Belon, Hist. nat. des Oiseaux, page 114. 
— Circus. Aldrov. Avi. tom. I, pag. 351..… Milvus æruginosus. Aldrov. tom. 
I, pag. 396. — Busard de marais. Albin, tome I, page 4, planche III, avec une 
figure coloriée. — Vultur fuscus, sive Laniarius. Frisch, pl. LXXVII, avec 
une bonne figure coloriée. — Le Busard de marais. Brisson, Ornith. tome I, 
page 401. — The moor Buzzard. Britisch Zoology, pl. A 5, avec une figure 
coloriée. 
|<      <      Page 218      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.