Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Seizième.
•• Le Balbuzard.
|<      <      Page 103      >      >|
Aller à la page
Le Balbuzarda. Voyez les planches enluminées, n.º 414.
Le Balbuzard (pl. II) est l’oiseau que nos Nomenclateurs appellent Aigle de merb, et que nous appelons en Bourgogne Craupêcherot, mot qui signifie corbeau-pêcheur. Crau ou craw est le cri du corbeau ; c’est aussi son nom dans quelques langues, et particulièrement en Anglois, et ce mot est resté en Bourgogne parmi les paysans, comme quantité d’autres termes anglois que j’ai remarqués dans leur patois, qui ne peuvent venir que du séjour des Anglois dans cette province, sous les règnes de Charles V, Charles VI, etc. Gesner, qui le premier a dit que cet oiseau étoit appelé crospescherot par les Bourguignons, a mal écrit ce nom faute d’entendre le jargon de Bourgogne ; le vrai mot est crau et non pas cros, et la prononciation n’est ni cros,

a En Grec, 
 ; en 
Latin, Aquila marina ; en Italien, Anguista piombina ; en Allemand, Fisch-adler 
ou Fisch-ahr ; en Polonois, Orzelmarsky ; en Anglois, Baldbuzard ; en Bourgogne, 
Craupêcherot.
b Voyez la planche enluminée A 1 de la Zoologie 
Britannique.… L’aigle de mer. Brisson, tom. I, pag. 440, pl. XXXIV. — 
Balbuzardus anglorum. Willulghby, Ornithol. pag. 37.
 
|<      <      Page 103      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.