Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Quinzième.
•• Description du Mico.
|<      <      Page 124      >      >|
Aller à la page
Description du Mico.
Le Mico (planche XVIII) est très-remarquable par la belle couleur vermeille qu’il a sur la face et sur les oreilles, qui sont fort grandes ; M. de la Condaminea, qui l’a vu vivant, m’a assuré que cette couleur imitoit le vermillon de la joue d’un homme bien colorée. Le mico est de petite taille, car il n’a qu’environ huit pouces de longueur depuis le bout du museau jusqu’à l’origine de la queue, dont la longueur est d’un tiers plus grande que celle du corps, elle a près d’un pied ; l’individu sur lequel je fais cette description est desséché, mais il est assez bien conservé pour que l’on voie qu’il a le museau court, les yeux éloignés l’un de l’autre, le nez gros à son origine et aplati par le bout, il y a trois lignes de distance entre les ouvertures des narines. Le poil a jusqu’à un pouce de longueur, il est doux, fin ; luisant et de couleur grise-blanchâtre et très-légèrement teinte de jaunâtre sur tout le corpsb, excepté sur la queue, dont le poil est court et de couleur de marron ou noirâtre. Les doigts et les ongles sont fort longs, les ongles ont une couleur de corne et sont entièrement pliés en gouttière, excepté celui du pouce des pieds de derrière qui a peu d’étendue et qui est aplati.

a Lorsque M. de la Condamine passa au Para, après avoir descendu la 
rivière des Amazones, le Gouverneur du Para lui fit présent de ce Mico, alors 
vivant.
b M. de la Condamine, m’a dit, que le poil des micos étoit 
d’une belle couleur blonde, lorsque ces animaux sont vivans ; que la plupart 
sont mouchetés de noir, et qu’il est rare d’en trouver de blonds sans 
taches.
 

© CRHST/CNRS

|<      <      Page 124      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.