Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Quinzième.
•• Description du Marikina.
|<      <      Page 110      >      >|
Aller à la page
Description du Marikina.
On donne au Marikina (planche XVI) le nom de Singe-lion, parce que sa face est entourée de longs poils comme celle du Lion, au milieu de sa crinière ; les poils du reste de la tête du marikina, ceux du cou et du corps ont presqu’autant de longueur que les poils qui entourent la face, ceux des jambes et de la queue sont beaucoup moins longs, il y en a de courts sur les pieds jusqu’au bout des doigts. La face n’étoit pas entièrement nue, il y avoit un poil très-court et fort épais sur le front, et plus rare sur le menton. Cet animal avoit le museau gros, court et presque arrondi, le nez large et plat, les yeux éloignés l’un de l’autre et séparés par une éminence qui rendoit le nez plus élevé à son origine que dans le reste de son étendue. Les oreilles, quoique grandes et fort larges étoient cachées sous le poil ; la queue avoit plus de longueur que le corps ; les pieds étoient très-longs, les ongles avoient une couleur jaunâtre, ils étoient longs, courbes et pliés en gouttière, excepté celui du pouce des pieds de derrière qui étoit court et presque plat. La face, les oreilles et la plante des pieds avoient une couleur brune ; le poil qui entouroit la face et celui du côté externe de l’avant-bras et des quatre pieds étoit d’une très-belle couleur, qui paroissoit dorée ; il y avoit un mélange de brun-marron vers le poignet et sur la queue, et de longs poils de cette couleur au dedans des oreilles, le dehors étoit nu ; tout le reste du poil du marikina avoit une couleur jaunâtre, très-pâle, mais brillante ; les plus longs se trouvoient derrière la tête et avoient près de
|<      <      Page 110      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.