Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Quinzième.
•• Description d’un Coaita.
|<      <      Page 25      >      >|
Aller à la page
Description d’un Coaita.
La tête du Coaita (planche I) est petite et longue ; il a le museau gros et alongé, le front élevé, les yeux grands, les oreilles courtes et le nez aplati ; sa cloison est fort large et les narines sont ouvertes sur les côtés du nez ; le museau, le chanfrein, le tour des yeux, les paupieres et les oreilles avoient une couleur de chair, mêlée de teintes rougeâtres et noirâtres ; et quelques poils noirs et rudes comme des poils de barbe ; il ne se trouvoit point de cils sur le bord des paupières ; le corps étoit court, et quoique très-maigre, il sembloit avoir été étoffé ; car le coffre de la poitrine étoit grand ; les jambes étoient longues, et la queue encore plus longue, étant rabattue sur le corps, elle s’étendoit beaucoup plus loin que la tête de l’animal. Il n’y a que quatre doigts dans les pieds de devant, le pouce manque en entier, on n’en voit point de vestiges, et on ne sent rien sous la peau qui puisse en indiquer les rudimens ; mais il y a un gros tubercule sur la partie externe de la face intérieure du carpe, ce tubercule est formé par un renflement de la peau, en le comprimant on y trouve peu de résistance ; on distingue seulement un os du carpe qui est saillant, et qui semble correspondre au pisiforme de l’homme. Les pieds de derrière avoient chacun cinq doigts et étoient conformés comme ceux des autres animaux de ce genre ; la plante des quatre pieds du coaita avoit une couleur noire ; les ongles étoient plats et de la même couleur. La queue étoit à peu près cylindrique sur la longueur de seize pouces, depuis son origine ; le reste qui avoit huit pouces de
|<      <      Page 25      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.