Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Quatorzième.
•• Le Talapoin.
|<      <      Page 287      >      >|
Aller à la page
Le Talapoin*.
Cette Guenon (planche XL) est de petite taille, et d’une assez jolie figure ; son nom paroîtroit indiquer qu’elle se trouve à Siam et dans les autres provinces de l’Asie orientale, mais nous ne pouvons l’assurer ; seulement, il est certain qu’elle est originaire de l’ancien continent et qu’elle ne se trouve point dans le nouveau, parce qu’elle a des abajoues et des callosités sur les fesses, et que ces deux caractères n’appartiennent ni aux sagoins ni aux sapajous, qui sont les seuls animaux du nouveau monde qu’on puisse comparer aux guenons. Ce qui me porte à croire, indépendamment du nom, que cette guenon se trouve plus communément aux Indes orientales qu’en Afrique, c’est que les Voyageurs rapportent que la plupart des singes de cette partie de l’Asie ont le poil d’un vert-brun. « Les singes du Guzaratte, disent-ils, sont d’un vert-brun, ils ont la barbe et les sourcils longs et blancs : ces animaux que les Banianes laissent multiplier à l’infini par un principe de religion, sont si familiers, qu’ils entrent dans les maisons à toute heure et en si grand nombre que les marchands de fruits et de confitures ont beaucoup de peine à conserver leurs marchandisesa ».

* Talapoin, nom sous lequel ce Singe nous a été donné, et que nous 
avons adopté.
a Histoire générale des voyages, tome X, page 67.
 
|<      <      Page 287      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.