Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Quatorzième.
•• Description du Jocko.
|<      <      Page 72      >      >|
Aller à la page
Description du Jocko.
Je n’ai vu que la peau bourrée (pl. I) et la plus grande partie du squelette du Jocko, que l’on montroit à Paris en 1740 : il mourut l’année suivante à Londres où il fut ouvert ; on le rapporta ici dans de l’eau-de-vie, et on le mit au Cabinet : dans la suite on a fait bourrer la peau et préparer le squelette. Ce singe avoit été pris en Afrique dans le fond du Gabon, sur la côte d’Angole : étant debout, il avoit deux pieds quatre ou cinq pouces de hauteur, depuis le talon jusqu’au sommet de la tête. Il étoit plus grand que celui qui a été décrit par Tyson sous le nom de pigmée*, et qui n’avoit guère plus de deux pieds : après avoir comparé la description du pigmée de Tyson avec notre jocko, j’ai trouvé ces deux animaux si ressemblans, qu’il y a tout lieu de croire qu’ils étoient de même espèce comme ils étoient de même pays. La peau qui a servi de sujet pour cette description, avoit quelques poils durs sur le bord de la lèvre du dessus et au-devant de la mâchoire du dessous ; le reste de la face étoit nu, à l’exception des joues où il y avoit des poils semblables à ceux du reste du corps. Il se trouvoit des cils aux deux paupières et quelques poils à l’endroit des sourcils ; il y en avoit de gris sur le milieu du scrotum et autour de l’anus. Le poil de la tête n’étoit pas différent de celui du reste du corps, par sa couleur noire ni par ses autres qualités ; le plus long se trouvoit aux côtés de la

* Orang-outang sive homo silvestris : or the anatomy of a pigmiæ, 
etc. I Vol. in-4.º London, 1699. 
|<      <      Page 72      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.