Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• Une Loutre de Canada.
|<      <      Page 322      >      >|
Aller à la page
Une Loutre de Canada.
Cette Loutre, (pl. XLIV) beaucoup plus grande que notre loutre, et qui doit se trouver dans le nord de l’Europe comme elle se trouve en Canada, m’a fourni l’occasion de chercher si ce n’étoit pas le même animal qu’Aristote a indiqué sous le nom de Latax, qu’il dit être plus grand et plus fort que la loutre ; mais les notions qu’il en donne ne convenant pas en entier à cette grande loutre, et la trouvant d’ailleurs absolument semblable à la loutre commune, à la grandeur près, j’ai jugé que ce n’étoit point une espèce particulière, mais une simple variété dans celle de la loutre. Et comme les Grecs, et sur-tout Aristote, ont eu grand soin de ne donner des noms différens qu’à des animaux réellement différens par l’espèce, nous nous sommes convaincus que le latax est un autre animal ; d’ailleurs les loutres, comme les castors, sont communément plus grandes et ont le poil plus noir et plus beau en Amérique* qu’en Europe. Cette loutre de Canada

* Les Loutres de l’Amérique septentrionale diffèrent de celles de 
France en ce qu’elles sont toutes communément plus longues et plus noires ; 
il s’en trouve qui le sont bien plus les unes que les autres, il y en a 
d’aussi noires que du jay ; celles-ci sont fort recherchées et fort chères. 
Description de l’Amérique septentrionale par Denys, tome II, page 280. 
|<      <      Page 322      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.