Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• Les Makis.
|<      <      Page 173      >      >|
Aller à la page
Les Makis*.
Comme l’on a donné le nom de Maki à plusieurs animaux d’espèces différentes, nous ne pouvons l’employer que comme un terme genérique, sous lequel nous comprendrons trois animaux qui se ressemblent assez pour être du même genre, mais qui diffèrent aussi par un nombre de caractères suffisant pour constituer des espèces évidemment différentes. Ces trois animaux ont tous une longue queue, et les pieds conformés comme les singes ; mais leur museau est alongé comme celui d’une fouine, et ils ont à la mâchoire inférieure six dents incisives, au lieu que tous les singes n’en ont que quatre. Le premier de ces animaux est le Mococka

* Nota. Il paroît que le mot Maki a été dérivé de mocok ou 
maucauc, qui est le nom que l’on donne communément à ces animaux au 
Mozambique et dans les îles voisines de Madagascar, dont ils sont 
originaires.
a Mocok ou mococo, nom de cet animal sur les côtes 
orientales de l’Afrique, et que nous avons adopté. « L’île de Johanna, 
sur la côte du Mozambique, produit une espèce de bêtes qui ressemblent au 
renard, et qui ont l’œil très-vif ; leur poil est laineux et couleur de 
souris ; leur queue, qui a environ trois pieds de long, est bariolée avec des 
cercles noirs, à un pouce de distance : les habitans les appellent mocok. Quand 
on les prend fort jeunes, on les apprivoise bien-tôt. » Voyage de Fr. Henri 
Grosse, Londres, 1758, page 42. On appelle aussi cet animal vary à Madagascar. 
« Dans les Ampatres et Meafalles, il y a des singes blancs en quantité, 
qu’ils appellent vari, qui ont la queue raiée de noir et de blanc. » Voyage 
de Flaccourt, page 154.
Prosimia cinerea, caudâ cinctâ annulis alternatim 
albis et nigris.… Le maki à queue annelée. Briss. Reg. anim. pag. 222.
The 
maucauco. Edwards, Hist. of Birds, pag. 197, fig. ibid.
Catta. Lemur caudâ 
annulatâ. Linn. Syst. nat. edit. X, pag. 30.
 
|<      <      Page 173      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.