Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• Le Vansire.
|<      <      Page 167      >      >|
Aller à la page
Le Vansire*.
Ceux qui ont parlé de cet animal, l’ont pris pour un furet, auquel en effet il ressemble à beaucoup d’égards, cependant il en diffère par des caractères qui nous paroissent suffisans pour en faire une espèce distincte et séparée. Le Vansire (pl. XXI) a douze dents mâchelières dans la mâchoire supérieure, au lieu que le furet n’en a que huit ; et les mâchelières d’en bas, quoiqu’en égal nombre de dix dans ces deux animaux, ne se ressemblent ni par la forme ni par la situation respective : d’ailleurs le vansire diffère par la couleur du poil de tous nos furets, quoique ceux-ci, comme tous les animaux que l’homme prend soin d’élever et de multiplier, varient beaucoup entr’eux, même du mâle à la femelle. Il nous paroît que l’animal indiqué par Sebaa sous la dénomination de Belette de Java, qu’il dit que les habitans de cette île nomment Koger-Angan, et qu’ensuite

* Vansire, mot dérivé de Vohang-shira, nom de cet animal à 
Madagascar. La province de Balta, dans le royaume de Congo, offre une infinité 
de beaux sables (martres), qui portent le nom d’Insire. Histoire générale 
des Voyages, tome V, page 87. Nota. Il n’y a point de sables ou de martres à 
Congo, et la ressemblance du nom nous fait croire que l’insire de Congo 
pourroit bien être le vansire de Madagascar.
a Mustela Javanica. Ab 
incolis Javæ Koger-angan vocatur. Seba, vol. I, pag. 77, n.º 4, tab. 48, fig. 
4.
 
|<      <      Page 167      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.