Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• Le Pekan et le Vison.
|<      <      Page 304      >      >|
Aller à la page
Le Pekan et le Vison.
Il y a long-temps que le nom de Pekan étoit en usage dans le commerce de la pelleterie du Canadaa, sans que l’on en connût mieux l’animal auquel il appartient en propre ; on ne trouve ce nom dans aucun Naturaliste, et les Voyageurs l’ont employé indistinctementb pour désigner différens animaux, et sur-tout les mouffettes ; d’autres ont appelé renard ou chat sauvage l’animal qui doit porter le nom de pekan, et il n’étoit pas possible de tirer aucune connoissance précise des notices courtes et fautives que tous en ont données. Il en est du vison comme du pekan, nous ignorons l’origine de ces deux noms, et personne n’en savoit autre chose, sinon qu’ils appartiennent à deux animaux de l’Amérique septentrionale. Nous les avons trouvés, ces deux animaux, dans le cabinet de M. Aubry, Curé de Saint Louis, et il a bien voulu nous les prêter pour les décrire et les faire dessiner. Le pekan (pl. XLII) ressemble si fort à la marte,

a Noms des peaux qu’on tire du Canada, avec leurs valeurs en 1683 
… Les pekans, chats sauvages ou enfans du diable, valent 1 liv. 15 sous la 
peau. Voyage de la Hontan, tome II, page 39.
b Il répand une 
puanteur insupportable. Les François lui donnent dans le Canada le nom 
d’enfant du diable ou bête puante ; cependant quelques-uns l’appellent 
pekan. Voyage de Kalm, page 412, article traduit par M. le Marquis de 
Montmirail.
 
|<      <      Page 304      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.