Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• Le Chacal et l’Adive.
|<      <      Page 255      >      >|
Aller à la page
Le Chacal* et l’Adive.
Nous ne sommes pas assurés que ces deux noms désignent deux animaux d’espèces différentes ; nous savons seulement que le Chacal est plus grand, plus féroce, plus difficile à apprivoiser que l’Adivea, mais qu’au reste ils paroissent se ressembler à tous égards. Il se pourroit donc que l’adive ne fût que le chacal privé dont on auroit fait une race domestique plus petite, plus foible et plus douce que la race sauvage ;

* Chacal, Jackal, nom de cet animal dans le Levant, et que nous avons 
adopté ; Adil, selon Belon ; Tulki dans quelques provinces du Levant, selon 
Olearius ; Siacalle, selon Corneille le Brun ; Addibo en Italien, selon le P. 
Vincent-Marie ; Chical en Turquie, selon Hasselquist ; Sical, selon Pollux ; 
Squilachi en Grec, selon Belon ; Zacalia, selon Spon et Weeler ; Siachal, 
Schachal, Siechaal, Siacali, en Perse, selon Kœmpfer ; Jacard, selon Delon ; 
Deeb en Barbarie, selon Shaw ; Jaqueparel à Bengale et Nari au Maduré selon 
d’autres Voyageurs.
Adil, bête entre loup et chien, que les Grecs nomment 
vulgairement Squilachi, et croyons être le Chryseos ou Lupus aureus des anciens 
Grecs. Observat. de Belon, feuillet 163.
Lupus aureus. Kœmpfer, amænit exotic. 
pag. 413, fig. p. 407, fig. 3.
Vulpes Indiæ orientalis. Valentin. Mus. pag. 
452, fig. Tab. ibid.
Canis flavus, lupus aureus..… Le loup doré. Brisson, 
Regn. anim. pag. 237.
Aureus canis, lupus aureus dictus. Linn. Syst. nat. edit. 
X, pag. 40.
a Nota. J’ai lu dans quelques-unes de nos Chroniques de 
France, que du temps de Charles IX, beaucoup de femmes à la Cour avoient des 
adives au lieu de petits chiens.
 
|<      <      Page 255      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.