Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• L’Unau et l’Aï.
|<      <      Page 34      >      >|
Aller à la page
L’Unau* et l’Aï**.
L’on a donné à ces deux animaux l’épithète de Paresseux, à cause de la lenteur de leurs mouvemens et de la difficulté qu’ils ont à marcher ; mais nous avons

* Unau, nom de cet animal au Maragnon, et que nous avons adopté. Le 
P. d’Abbeville distingue deux espèces d’Unaus, le plus grand, qui est celui 
dont il est ici question, qu’il appelle Unau ouassou ; et le plus petit 
qu’il nomme simplement Unau, qui est le même animal que l’Aï. « Il y en a 
de deux sortes, dit-il, aucuns sont grands environ comme les lièvres, les 
autres sont deux fois presque plus grands. Mission au Maragnon, page 252. » On 
a donné quelquefois à l’Unau le nom de Lèche-patte, mais ce nom qui 
sembleroit avoir été pris de l’habitude de cet animal, n’est pas fondé, 
car il ne lèche pas ses pieds, ni même aucune autre partie de son 
corps.
Tardigradus Ceilonicus Catulus. Seba, vol. I, pag. 54, Tab. 33, fig. 
4…… Tardigradus Ceilonicus fœmina. Idem. ibid. Tab. 34. Ces figures sont 
assez bonnes.
Tardigradus pedibus anticis didactylis, posticis tridactylis. 
Tardigradus Ceilonicus. Le Paresseux de Ceilan. Briss. Regn. anim. pag. 
35.
Didactylus. Bradypus manibus didactylis caudâ nullâ. Linn. Syst. nat. 
edit. X, pag. 35.
** Aï, nom de cet animal au Bresil, et que nous 
avons adopté : ce nom vient du son plaintif a, ï, qu’il répète souvent. 
Ouaikaré à la Guiane, selon Barrère ; Hay, selon de Léry ; Hau ou Hauthi, 
selon Thevet ; Perillo ligero, selon Oviedo ; Unau, selon le père d’Abbeville 
; Haut, selon Nieremberg.
Arctopithecus. Gesner, Icon. anim. pag. 96, fig. ibid. 
Nota. Cette dénomination Arctopithecus a été mal appliquée par Gesner à cet 
animal, qui ne tient ni de l’Ours ni du Singe. La figure est aussi mauvaise 
que le nom ; elle représente une face humaine, et n’a de vrai que les trois 
ongles à tous les pieds : cependant cette mauvaise figure a été copiée par 
Nieremberg, Jorston et plusieurs autres.
Ignavus, Clus. Exot. pag. 110, fig. 
pag. 111, idem. pag. 372, fig. pag. 373. Cette seconde figure, donnée par 
Clusius, est moins mauvaise que la première.
Pigritia sive Haut. Eus. 
Nieremberg, Hist. nat. pag. 163 et 164. Nota. De trois figures que Nieremberg 
donne de cet animal, il n’y en a aucune qui soit originale, la première est 
copiée de Gesner, les deux autres sont copiées de Clusius, et toutes trois 
sont mauvaises : cependant la troisième, qui est la seconde de Clusius, 
s’éloigne un peu moins de la nature que les deux premières, et elle a été 
répétée non-seulement par Nieremberg, mais par beaucoup d’autres.
Unau. 
Description des Indes occidentales, par de Laët, pages 556 et 618, fig. ibid. 
Ces figures de de Laët sont les mêmes que celles de Clusius.
Aï sive Ignavus. 
Marcgr. Hist. nat. Brasil. pag. 221, fig. ibid. Nota. Cette figure est encore la 
même que la troisième de Nieremberg, c’est-à-dire la seconde de 
Clusius.
Aï sive Ignavus. Pison, Hist. Bras. pag. 321 et 322. La figure, page 
322, est encore la même que celle de Clusius ; mais il y a de plus la figure 
d’un petit Aï rampant et le squelette d’un grand Aï. On voit aussi au 
frontispice de son Livre une figure de cet animal, grimpant sur un arbre.
Aï 
seu Tardigradus, gracilis, Americanus. Seba, vol. I, pag. 53, Tab. 33, fig. 2. 
Cette figure est assez bonne.
Ignavus. Marcgr. Ouaikaré, le Paresseux. 
Barrère, Hist. nat. de la France équin. page 154.
Ignavus Americanus risum 
fletu miscens. Ignavus Marcgravii, Klein, de quadrup. pag. 43.
Tardigradus 
pedibus anticis et posticis tridactylis. Tardigradus, le Paresseux. Brisson, 
Regn. anim. pag. 34.
The Sloth, le Paresseux. Edwards Glanures, part. II, pl. 
310. La première figure n’est pas mauvaise, quoique faite d’après une peau 
bourrée.
Tridactylus. Bradypus manibus tridactylis, caudâ brevi. Linn. Syst. 
nat. edit. X, pag. 34.
 
|<      <      Page 34      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.