Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• Description du Phoque.
|<      <      Page 395      >      >|
Aller à la page
Description du Phoque.
Le Phoque (pl. XLV) est couvert de poil, et il ressemble aux autres quadrupèdes par la forme de la tête, de la queue (A. pl. XLVI), et de plusieurs parties du corps ; mais il en diffère beaucoup par la conformation des jambes et des pieds ; la partie antérieure de la tête a beaucoup de rapport à celle de la loutre, car le museau est large et plat, et le nez est peu saillant : on voit à peine les oreilles, elles ne sont marquées que par un très-petit tubercule qui s’élève sur le bord antérieur de leurs orifices ; elles se trouvent à peu près sur le milieu de la longueur de la tête ; les yeux sont placés plus près des oreilles que du bout du museau. Cet animal a la partie postérieure de la tête très-grosse, et le sommet aplati depuis le bout du nez jusqu’à l’occiput, qui est rond ; le col est court, il étoit bien distingué de la tête et des épaules dans l’individu qui a servi de sujet pour cette description ; la poitrine est plus grosse que le ventre : il ne paroît à l’extérieur ni hanches ni cuisses ; on voit de chaque côté de l’extrémité du corps une éminence formée par le genou ; les jambes s’étendent en arrière sous la peau, et les talons (B C) se trouvent de chaque côté de l’anus et de l’origine de la queue ; le corps est plus mince dans cet endroit que dans aucun autre ; il a en général une figure conique, car il diminue de grosseur depuis la poitrine jusqu’à l’anus ; la queue a peu de longueur, elle est plate en dessus et en dessous à l’extrémité. Le bras et l’avant-bras sont courts et cachés sous la peau de la poitrine ; le poignet est saillant au dehors, les doigts sont dans
|<      <      Page 395      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.