Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• Description du Mongous.
|<      <      Page 198      >      >|
Aller à la page
Description du Mongous.
Le Mongous (pl. XXVI) est très-ressemblant au Mococo (pl. XXII) par la forme du corps, des jambes, des pieds et des doigts, mais il y a des différences marquées dans la tête ; les oreilles sont plus courtes, les yeux un peu moins saillans et le museau plus long et plus gros ; la couleur du museau et du tour des yeux est noirâtre ; les paupières sont rougeâtres et le dessous des pieds et des doigts est brun. Le poil forme des flocons à peu près comme de la laine, mais il n’est pas d’une nature différente de celle du poil du mococo, il a plus de longueur sur la tête du mongous que sur celle du mococo, et il cache presqu’entièrement les oreilles. Le mongous qui a servi de sujet pour cette description avoit une tache noirâtre au milieu du sommet de la tête ; la gorge, le dessous du cou, la poitrine, le ventre, les aisselles, les aines et la face intérieure des quatre jambes étoient d’un blanc sale mêlé d’une teinte de fauve plus ou moins foncée dans différens endroits, tout le reste du corps et la queue en entier avoient une couleur cendrée-jaunâtre, parce que les poils étoient de couleur cendrée sur toute leur longueur, excepté la pointe qui avoit une couleur fauve ; cette couleur étoit plus apparente sur les pieds de derrière que partout ailleurs.
[voir figure]

© CRHST/CNRS

|<      <      Page 198      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.