Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• Description du Coquallin.
|<      <      Page 111      >      >|
Aller à la page
Description du Coquallin.
Le Coquallin (pl. XIII) ressemble à l’Écureuil par la forme du corps, mais il est un peu plus grand, et il en diffère beaucoup par les couleurs du poil ; celui de la queue a autant de longueur que dans l’écureuil, mais les oreilles du coquallin ne sont pas surmontées par de longs poils en forme de pinceau. Le bout du museau et les oreilles sont blancs, le dessous et les côtés de la tête ont une belle couleur noire, avec quelques teintes de couleur rousse ou orangée, qui est fort apparente sur les côtés de la tête ; l’occiput, le dessus et les côtés du cou, le dos, les côtés du corps, la queue, l’épaule et la face externe du bras et de la cuisse, sont de couleur mêlée de noir, de roux-orangé et de roussâtre ; il y a quelques poils blancs au bout de la queue. Le dessous de la tête et du cou, la poitrine, le ventre, la face interne du bras et de la cuisse, le reste des quatre jambes et les pieds, sont en entier de couleur rousse-orangée, excepté le dessous du métatarse qui est mêlé de noir ; les plus grands poils du corps ont, comme ceux de l’écureuil, près d’un pouce de longueur, et ceux de la queue jusqu’à trois pouces et demi. Les moustaches sont noires et longues de deux pouces neuf lignes ; les ongles ont aussi une couleur noire.
[voir figure]

© CRHST/CNRS

|<      <      Page 111      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.