Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome treizième.
•• Description du Coase.
|<      <      Page 299      >      >|
Aller à la page
Description du Coase.
Cet animal (pl. XXXVIII) qui a été envoyé de Virginie, sous les noms de Pekan, Chat sauvage ou Enfant du diable, est très-différent du chat, et il diffère aussi du pekan, dont il sera fait mention dans la suite de ce volume, par plusieurs caractères, principalement par le nombre des doigts ; il est plus petit que le pekan, il n’a que seize pouces de longueur, depuis le bout du museau jusqu’à l’origine de la queue : quoique je n’aie vu qu’une peau desséchée et bourrée du coase, il m’a paru avoir le museau beaucoup plus long, les oreilles plus grandes, les jambes plus courtes et les pieds plus petits que le pekan. Les dents ressembloient autant à celles de la fouine que les dents du pekan, et le coase étoit plus ressemblant à la fouine qu’au pekan par la figure de la tête et du corps entier, excepté la queue qui étoit peu touffue ; le tronçon n’avoit que six pouces de longueur, et le poil ne s’étendoit au delà que d’un pouce et demi. Mais la plus grande différence qu’il y ait entre le coase et les pekans, les fouines, les putois, etc. est dans le nombre des doigts ; le coase n’en a que quatre aux pieds de devant, tandis que ces autres animaux en ont cinq aux pieds de devant comme à ceux de derrière ; les ongles sont noirâtres et ressemblent plus par leur forme aux ongles des fouines qu’à ceux des pekans. Le poil et le duvet sont de couleur de marron sur tout le corps ; il y a un mélange de gris sur la tête : le poil est très-brillant, le plus long a environ un pouce et demi ; celui de la queue n’a guère plus de longueur. Les moustaches sont noires et longues de plus de deux pouces.
|<      <      Page 299      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.