Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Douzième.
•• Le Guib.
|<      <      Page 305      >      >|
Aller à la page
Le Guib.
Le Guib est un animal qui n’a été indiqué par aucun Naturaliste, ni même par aucun Voyageur ; cependant il est assez commun au Sénégal, d’où M. Adanson en a rapporté les dépouilles, et a bien voulu nous les donner pour le Cabinet du Roi ; il ressemble aux gazelles, sur-tout au Nanguer, par la grandeur et la figure du corps, par la légèreté des jambes, par la forme de la tête et du museau, par les yeux, par les oreilles et par la longueur de la queue et le défaut de barbe ; mais toutes les gazelles, et sur-tout les Nanguers, ont le ventre d’un beau blanc, au lieu que le guib a la poitrine et le ventre d’un brun-marron assez foncé ; il diffère encore des gazelles par ses cornes qui sont lisses, sans anneaux transversaux, et qui portent deux arêtes longitudinales, l’une en dessus et l’autre en dessous, lesquelles forment un tour de spirale depuis la base jusqu’à la pointe ; elles sont aussi un peu comprimées, et par ces parties le guib approche plus de la chèvre que de la gazelle ; néanmoins il n’est ni l’une ni l’autre, il est d’une espèce particulière qui nous paroît intermédiaire entre les deux ; cet animal est remarquable par des bandes blanches sur un fond de poil brun-marron, ces bandes sont disposées sur le corps en long et en travers comme si c’étoit un harnois*. Il vit en société et se trouve par

* Voyez ci-après la description du Guib, et la figure (pl. XL).
|<      <      Page 305      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.