Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Douzième.
•• L’Urson.
|<      <      Page 426      >      >|
Aller à la page
L’Urson*.
Cet animal n’a jamais été nommé : placé par la Nature dans les terres désertes du nord de l’Amérique, il existoit indépendant, éloigné de l’homme, et ne lui appartenoit pas même par le nom, qui est le premier signe de son empire. Hudson ayant découvert la terre où il se trouve, nous lui donnerons un nom qui rappelle celui de son premier maître, et qui indique en même temps sa nature poignante et hérissée ; d’ailleurs il étoit nécessaire de le nommer, pour ne le pas confondre avec le Porc-épic ou le Coendou auxquels il ressemble par quelques caractères, mais dont cependant il diffère assez à tous autres égards, pour qu’on doive le regarder comme une espèce particulière et appartenante au climat du nord, comme les autres appartiennent à celui du midi. M.rs Edwards, Ellis et Catesby ont tous trois parlé

* The Porcupine from Hudson’s Bay. Edwards. Hist. of Birds, fig. 
pag. 52.
Le Porc-épic de la baie de Hudson. Voyage à la baie de Hudson, par 
Ellis. Paris, 1749, tom. I, pag. 56, fig. pag. 58.
Hystrix aculeis sub pilis 
occultis, caudâ brevi et crassâ..… Hystrix Hudsonis. Le porc-épic de la 
baie de Hudson. Briss. Reg. anim. pag. 128.
Dorsata. Hystrix palmis 
tetradactylis, plantis pentadactylis caudâ clongatâ, dorso solo spinoso. Linn. 
Syst. nat. edit. X, pag. 57.
 
|<      <      Page 426      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.