Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Douzième.
•• Description du Zèbre.
|<      <      Page 11      >      >|
Aller à la page
Description du Zèbre.
Le Zèbre (pl. I, où cet animal est vu de côté ; fig. 1, pl. II, qui le représente, vu par-devant ; et fig. 2, où l’on voit le dessus du cou, du dos et de la croupe), est un animal solipède de la grandeur d’un demi Mulet, que l’on appelle Multon, c’est-à-dire, d’un mulet de la taille d’un cheval de médiocre grandeur ; on ne connoît que trois espèces d’animaux solipèdes, savoir, le cheval, l’âne, le zèbre et les mulets, qui sont produits par le cheval et l’ânesse ou par l’âne et la jument ; le zèbre ressemble plus aux mulets et à l’âne qu’au cheval, il a le bout du museau aussi gros que l’âne et le mulet, les oreilles aussi longues, l’œil placé aussi bas, la tête aussi grosse ; il a encore plus de rapports à ces deux animaux qu’au cheval, par l’encolure, par la forme du dos, par la situation des jambes : elles sont aussi belles que celles des mulets qui les ont le mieux faites ; la queue du zèbre n’a qu’un bouquet de longs poils à son extrémité, comme la queue de l’âne ; mais la croupe est plus ronde que celle de l’âne et du mulet, et plus ressemblante à celle du cheval. Les couleurs du poil du zèbre étoient le blanc, le noir, le brun et le fauve ; mais le blanc et le noir dominoient et formoient des bandes alternatives, la pluspart très-symétriques ; ces bandes avoient différentes directions sur diverses parties du corps, elles étoient plus ou moins larges, et donnoient à la peau de l’animal l’apparence d’une étoffe rayée, aussi agréable aux yeux, par le contraste des couleurs que par leur disposition. Le bout du museau étoit noir ; il y avoit sur tout le reste de la tête des
|<      <      Page 11      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.