Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Douzième.
•• Description de la partie du Cabinet qui a rapport à l’Histoire Naturelle du Bubale, du Condoma et du Guib.
|<      <      Page 331      >      >|
Aller à la page
Description de la partie du Cabinet qui a rapport à l’Histoire Naturelle du Bubale, du Condoma et du Guib. MCLXXXV. Le squelette d’un Bubale.
Le museau du squelette du Bubale (pl. XXXVII) est très-long et a peu de largeur, il est plus alongé que celui du Cheval, du Taureau, du Cerf, etc. Le crâne du Cerf, du Daim, du Chevreuil est saillant en arrière au-delà de l’os frontal ; dans le taureau, l’occipital ne s’étend guère plus en arrière que le frontal ; à cet égard le bubale a plus de rapport avec le taureau qu’avec le cerf, car son os frontal a plus de saillie en arrière que le reste du crâne, en supposant que le museau soit dirigé en avant ; cette saillie de l’os frontal à l’endroit des apophyses qui portent les cornes, donne de la longueur au front et rend la distance qui est entre les cornes et les yeux plus grande que dans le cerf, les gazelles, etc : cette distance qui est aussi fort grande dans le taureau, vient de ce que le crâne est en entier sous l’os frontal du bubale, à peu près comme celui du taureau ; l’os du front est un peu convexe au-dessous des cornes et concave entre les orbites ; il y a une cavité encore plus profonde au-devant de chaque orbite.
|<      <      Page 331      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.