Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Douzième.
•• Description de la Grimme.
|<      <      Page 329      >      >|
Aller à la page
Description de la Grimme.
Je n’ai vu de la Grimme que les os de la tête (pl. XLI, fig. 2 et 3) avec une partie de la mâchoire inférieure, les cornes (A A), les oreilles (B B, fig. 2), quelques lambeaux de la peau de la tête (fig. 2), les canons et les pieds des quatre jambes : M. Adanson a rapporté du Sénégal toutes ces pièces, et il nous a dit qu’elles venoient de la plus petite des gazelles de ce pays ; cela prouve que l’on donne le nom de Gazelle à des animaux bien différens les uns des autres, car celui dont il s’agit, diffère beaucoup de la gazelle, du kevel, de la corine et de l’antilope, par la conformation de la tête ; il y a sur les côtés de la mâchoire supérieure entre les premières dents mâchelières et les os du nez, les orbites (C, fig. 3) et l’ouverture (D) des narines, un enfoncement (E) si grand et si profond que chacun des côtés de la mâchoire ne forme qu’une lame très-mince et transparente, placée contre la cloison du nez ; ces enfoncemens resserrent les arrière-narines et les réduisent à un très-petit espace : je ne connois aucun autre animal qui soit ainsi conformé ; l’os du front est aussi très-différent de celui des gazelles, il a une convexité dans le milieu (F), les cornes sont placées à une assez grande distance au-delà des orbites et dirigées en arrière, elles n’ont qu’environ deux pouces et demi de longueur, et deux pouces huit lignes de circonférence à la base ; elles sont un peu recourbées obliquement en haut et en dedans par l’extrémité : elles ont de petites stries qui s’étendent presque d’un bout à l’autre, quelques anneaux vers la base, et seulement des vestiges
|<      <      Page 329      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.