Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Onzième.
•• L’Éléphant.
|<      <      Page 1      >      >|
Aller à la page
L’Éléphant*.
L’éléphant est, si nous voulons ne nous pas compter, l’être le plus considérable de ce monde ; il surpasse tous les animaux terrestres en grandeur, et il

* Éléphant, en Grec, 
 ; en Latin, Elephantus, 
Barrus ; en Italien, Leophante ; en Espagnol, Elephante ; en Allemand, Helphant 
; en Anglois, Elephant ; en Orient, Elfil. Phil ou Fil est un mot Chaldéen qui 
signifie ivoire, et dont Munster s’est servi pour désigner l’éléphant. On 
appeloit autrefois l’éléphant Barre aux Indes orientales ; et c’est 
vrai-semblablement de ce mot qu’est dérivé le nom Barras, que les Latins ont 
ensuite donné à l’éléphant. Gesner. cap. de Elephanto. On l’appelle à 
Congo, Manzao ou Manzo. Voyage de Drack, Paris, 1641, page 104. 
|<      <      Page 1      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.