Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Onzième.
•• Description de la partie du Cabinet qui a rapport à l’Histoire Naturelle du Rhinocéros.
|<      <      Page 204      >      >|
Aller à la page
Description de la partie du Cabinet qui a rapport à l’Histoire Naturelle du Rhinocéros. N.º MXXXIX. Un fœtus de Rhinocéros.
Ce fœtus a été tiré du ventre de la mère dans l’isle de Java ; il paroît qu’il étoit près de son terme, car il a trois pieds deux pouces de longueur, depuis le bout du museau jusqu’à l’anus. La circonférence du corps n’est que de deux pieds neuf pouces. Je ne rapporterai que ces deux dimensions, parce qu’il ne reste de ce fœtus que la peau, qui a été fort mal bourrée. Il y a sur le chanfrein un tubercule peu élevé, comme une sorte de callosité, qui a deux pouces et quelques lignes de diamètre, et qui marque la naissance de la corne du rhinocéros. On voit sur la peau de petits tubercules plats, qui ont quelque rapport aux pièces dont les têts des tatous sont composés, car les tubercules du fœtus de rhinocéros sont recouverts par une pellicule ; ils forment des figures dont les plus régulières ont six faces : il y a une petite cavité au centre ; ces tubercules sont de différentes grandeurs, les plus grands (pl. VIII, fig. 2) se trouvent sur les jambes, ils ont jusqu’à quatre ou cinq lignes de diamètre : les plus petits sont sur les côtés de la tête et du corps et sur le cou ; il y en a de grandeur moyenne sous la mâchoire inférieure,
|<      <      Page 204      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.