Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dixième.
•• Le Pangolin et le Phatagin.
|<      <      Page 180      >      >|
Aller à la page
Le Pangolin* et le Phatagin**.
Ces animaux sont vulgairement connus sous le nom de Lézards écailleux ; nous avons cru devoir rejeter cette

* Pangolin ou Panggoeling, nom que les Indiens de l’Asie 
méridionale donnent à cet animal, et que nous avons adopté. Les François, 
habitués aux Indes orientales, l’ont appelé Lézard écailleux et Diable de 
Java. Panggoeling, selon Seba, signifie, dans la langue de Java, un animal qui 
se met en boule.
Lacertus Indicus squamosus. Bontii, Ind. orient. etc. pag. 
60.
Lézard écaillé. Mémoires pour servir à l’Histoire des Animaux, partie 
III, page 87.
Armodillus squamatus major Ceylanicus, seu Diabolus Tajovanicus 
dictus. Seba, vol. I, pag. 88, Tab. 54, fig. 1 ; et Tab. 53, fig. 
5.
Myrmecophaga pedibus pentadactylis. Linn. Syst. nat. edit. IV, pag. 63. — 
Manis pedibus pentadactylis, palmis pentadactylis, edit. VI, pag. 8. — Manis 
manibus pentadactylis, pedibus pentadactylis, edit. X, pag. 36.
Pholidotus 
pedibus anticis et posticis pentadactylis, squamis subrotundis..… Pholidotus. 
Le pholidote. Brisson, Regn. animal. pag. 29.
** Le Phatagin ou 
Phatagen, nom de cet animal aux Indes orientales, et que nous avons 
adopté.
Lacertus squamosus peregrinus. Clusii, Exotic. pag. 374.
Lacerta Indica 
Yvannæ congener. Aldrov. de quadrup. digit. ovipar. pag. 667 et 668. Nota. 
Qu’il y a erreur dans cette phrase indicative, le pangolin étant non 
seulement d’un genre, mais d’une classe différente de l’iguane qui est un 
lézard ovipare.
Lézard de Clusius. Mémoires pour servir à l’Histoire des 
Animaux, partie III, page 89.
Lézard des Indes orientales, appelé par les gens 
du pays Phatagen. Histoire de l’Académie royale des Sciences, année 1703, 
page 39.
Pholidotus pedibus anticis et posticis tetradactylis, squamis 
mucronatis, caudâ longissimâ…… Pholidotus longicaudatus. Le pholidote à 
longue queue. Brisson, Regn. animal. pag. 31. Nota. Qu’il y a erreur dans 
cette phrase indicative, le phatagin ayant, comme le pangolin, cinq doigts, ou 
plustôt cinq ongles, à tous les pieds. Voyez ci-après la description et la 
comparaison de ces deux animaux avec la figure qui représente ces cinq doigts.
 
|<      <      Page 180      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.