Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dixième.
•• Le Cayopollin.
|<      <      Page 350      >      >|
Aller à la page
Le Cayopollin*.
Le premier Auteur qui ait parlé de cet animal est Fernandèsa ; le Cayopollin, dit-il, est un petit animal un peu plus grand qu’un rat, ressemblant au sarigue par le museau, les oreilles et la queue qui est plus épaisse et plus forte que celle d’un rat, et de laquelle il se sert comme d’une main ; il a les oreilles minces et diaphanes, le ventre, les jambes et les pieds blancs : les petits, lorsqu’ils ont peur, tiennent la mère embrassée ; elle les élève sur les arbres : cette espèce s’est trouvée dans les montagnes de la Nouvelle-Espagne. Nierembergb a copié mot à mot ces indications de Fernandès,

* Le Cayopollin ou Kayopollin.
Coyopollin. Fernandès, Hist. Nov. 
Hisp. pag. 10.
Animal Caudimanum seu Coyopollin. Nieremberg, Hist. nat. 
Peregrin. pag. 158.
Coyopollin. Jonston, de quadrup. pag. 118.
Mus Indicus 
dictus Coyopollin. Charleton, Exercit. pag. 25, n.º 5.
Mus Africanus Kayopollin 
dictus. Seba, vol. I, pag. 39, Tab. 31, fig. 3. Nota. Qu’il y a erreur dans 
cette indication, cet animal n’étant pas d’Afrique, mais 
d’Amérique.
Philander saturatè spadiceus in dorso, in ventre ex albo 
flavicans, cauda ex saturatè spadiceo maculata..… Philander Africanus, le 
Philandre d’Afrique. Brisson, Regn. animal. pag. 292 : même erreur sur le 
climat, copiée de Seba.
a Franc. Fernandès, Hist. quadrup. Novæ 
Hispaniæ. Romæ, 1626, cap. XXIX, pag. 10.
b Eus. Nieremberg, Hist. 
nat. Peregr. lib. IX, cap. V, pag. 158.
 
|<      <      Page 350      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.