Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dixième.
•• Description du Tamanoir.
|<      <      Page 161      >      >|
Aller à la page
Description du Tamanoir.
Le crâne du Tamanoir (pl. XXIX) est fort petit, mais son museau est si long que la tête entière fait plus du tiers de la longueur de l’animal depuis le bout des lèvres jusqu’à l’origine de la queue ; la longueur du museau est à peu près les deux tiers de celle de la tête et presque le quart de celle du corps entier, y compris le crâne et le museau. C’est comme si le museau d’un cheval de taille médiocre avoit deux pieds de longueur, tandis qu’il n’a que treize ou quatorze pouces, quoique parmi les animaux de notre climat le cheval soit un de ceux qui ont le museau le plus long, c’est-à-dire, qui ont les yeux le plus éloignés du bout des lèvres. Le museau du tamanoir est presque cylindrique, il a peu de diamètre, il n’est guère plus gros près des yeux qu’à son extrémité ; la bouche est petite ; les ouvertures des narines se trouvent fort près l’une de l’autre au devant du museau, à deux lignes au dessus du bord de la lèvre ; les yeux sont petits à proportion de la longueur du museau, et placés sur les côtés de la tète ; les oreilles sont courtes, arrondies et fort éloignées des yeux ; elles étoient nues : le crâne a une forme alongée et presque cylindrique depuis les oreilles jusqu’aux yeux. Le tamanoir a le col court, le corps alongé et efflanqué, la queue longue et les jambes courtes. Les pieds de derrière ont cinq doigts, et ceux de devant seulement quatre ; les deux du milieu sont plus gros et portent des ongles beaucoup plus grands que les deux autres doigts des pieds de devant et que ceux des pieds de derrière ; le doigt intérieur des pieds de devant est placé plus
|<      <      Page 161      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.