Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÉRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Dixième.
•• Description du Pecari.
|<      <      Page 27      >      >|
Aller à la page
Description du Pecari.
Le Pecari (pl. III) ressemble beaucoup aux cochons par la forme du corps, et même par la conformation des parties extérieures qui caractérisent ces animaux et qui les font distinguer des autres ; il a la tête grosse, le museau alongé et terminé par un groin de cochon, le cou gros et court, le corps épais, les jambes courtes et le pied fourchu. Le pecari, qui a servi de sujet pour cette description, étoit plus petit que les cochons domestiques et presque aussi grand qu’un cochon de Siam de médiocre grandeur : il ressembloit même plus à ceux de cette race qu’à ceux de la race domestique ; il n’y avoit point d’enfoncement sur le bas du front ; les oreilles étoient petites et droites. Les défenses du dessous ne sortoient pas au dehors des lèvres, elles formoient seulement une convexité de chaque côté dans la lèvre supérieure à l’endroit des défenses du dessus : cet animal n’a point de queue. Mais le caractère le plus particulier au pecari et le plus extraordinaire est un orifice assez grand, placé au dessus de la croupe (pl. IV, où le pecari est vû par-derrière pour faire paroître cet orifice) ; lorsque l’on comprimoit les environs de ses bords, il en sortoit une liqueur qui s’échappoit d’abord par jets, et couloit ensuite peu à peu : cet orifice étoit caché sous les foies de l’animal, et placé au milieu d’un espace où il ne s’en trouvoit point de grosses comme sur le reste du corps ; il y avoit seulement un poil noir, doux et assez rare, de sorte que l’on voyoit la peau qui étoit aussi fort douce et de couleur brune.
|<      <      Page 27      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.