Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de BUFFON,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIERE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROY. Tome Premier.
•• ARTICLE X. Des Fleuves.
|<      <      Page 333      >      >|
Aller à la page
plus irrégulières dans celles de roc vif & de grès ; c’est dans ces fentes qu’on trouve les métaux, 
les minéraux, les crystaux, les soufres & toutes les matières de la seconde classe, & c’est au dessous de 
ces fentes que les eaux se rassemblent pour pénétrer ensuite plus avant & former les veines d’eau qu’on 
trouve au dessous de la surface de la terre.

 
PREUVES DE LA THEORIE DE LA TERRE. ARTICLE X. Des Fleuves.
Nous avons dit que, généralement parlant, les plus grandes montagnes occupent le milieu des continens, que les autres occupent le milieu des isles, des presqu’isles & des terres avancées dans la mer, que dans l’ancien continent les plus grandes chaînes de montagnes sont dirigées d’occident en orient, & que celles qui tournent vers le nord ou vers le sud, ne sont que des branches de ces chaînes principales ; on verra de même que les plus grands fleuves sont dirigez comme les plus grandes montagnes, & qu’il y en a peu qui suivent la direction des branches de ces montagnes : pour s’en assurer & le
|<      <      Page 333      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.