Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de BUFFON,  HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIERE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROY. Tome Premier.
•• ARTICLE IX. Sur les inégalités de la surface de la terre.
|<      <      Page 308      >      >|
Aller à la page
PREUVES DE LA THEORIE DE LA TERRE.
Les inégalités qui sont à la surface de la terre, qu’on pourroit regarder comme une imperfection à la figure du globe, sont en même temps une disposition & qui étoit nécessaire pour conserver la végétation & la vie sur le globe terrestre : il ne faut, pour s’en assurer, que se prêter un instant à concevoir ce que seroit la terre si elle étoit égale & régulière à sa surface, on verra qu’au lieu de ces collines agréables d’où coulent des eaux pures qui entretiennent la verdure de la terre, au lieu de ces campagnes riches & fleuries où les plantes & les animaux trouvent aisément leur subsistance, une triste mer couvriroit le globe entier, & qu’il ne resteroit à la terre de tous ses attributs, que celui d’être une planète obscure, abandonnée, & destinée tout au plus à l’habitation des poissons. Mais indépendamment de la nécessité morale, laquelle ne doit que rarement faire preuve en Philosophie, il y a une nécessité physique pour que la terre soit irrégulière à sa surface, & cela, parce qu’en la supposant même parfaitement
|<      <      Page 308      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.