Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Portalis,  François-Nicolas Martinet (né en 1731)
•• Franois-Nicolas Martinet (n en 1731)
Page 24      >      >|
Aller à la page
Les graveurs du dix-huitième siècle par MM. le baron Roger Portalis et Henri Béraldi Paris, D. Morgand et C. Fatout, 1880-1882 Tome troisième MARTINET (FRANÇOIS-NICOLAS) 17..-
FRANÇOIS-NICOLAS MARTINET, quelquefois qualifié du titre d’ingénieur, s’est appliqué aux ornements, et surtout à des encadrements en forme de titres, dont il a laissé une quantité assez considérable, composés et gravés par lui, tels que Recueil de divers petits sujets agréables d’après Eisen et autres maîtres, chez Basan, etc. Il publiait aussi de petits cahiers de sujets décoratifs, et des planches d’après Challe pour la description des mausolées du Dauphin, de Stanislas Leczinski, de la reine d’Espagne, de Marie - Josèphe de Saxe, dauphine de Marie Leczinska. Nous ne relevons guère dans son œuvre qu’une estampe de portefeuille, le Bal de may, d’après Michel - Ange Stodtz. En 1789, Martinet publie un ouvrage d’assez longue haleine, Description historique de Paris et ses plus beaux monuments, gravés en taille-douce par F. N. Martinet, Ingr et graveur du Cabinet du Roy, pour servir d’introduction à l’Histoire de Paris par M. Béguillet, Paris, 1789, 3 vol. in-4, avec 56 planches et une vignette dessinée et gravée par Martinet. Comme travail
Page 24      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.