Buffon @ web  [Accueil]
Moteur de recherche portant sur le texte
•Leclerc, Comte de Buffon, HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Sixième.
|<      <      Page 14      >      >|
Aller à la page
France pour les vendre. Ces chats, au commencement que nous fumes dans la Guadeloupe, étoient tellement 
accoutumés à se repaître de perdrix, de tourterelles, de grives et d’autres petits oiseaux, qu’ils ne 
daignoient pas regarder les rats ; mais le gibier étant actuellement fort diminué, ils ont rompu la trève 
avec les rats, ils leur font bonne guerrea, etc. ». En général les chats ne sont pas, comme les 
chiens, sujets à s’altérer et à dégénérer lorsqu’on les transporte dans les climats chauds. « Les 
chats d’Europe, dit Bosman, transportés en Guinée, ne sont pas sujets à changer comme les chiens, ils 
gardent la même figureb, etc. » Ils sont en effet d’une nature beaucoup plus constante, et 
comme leur domesticité n’est ni aussi entière, ni aussi universelle, ni peut-être aussi ancienne que 
celle du chien, il n’est pas surprenant qu’ils aient moins varié. Nos chats domestiques, quoique 
différens les uns des autres par les couleurs, ne forment point de races distinctes et séparées ; les seuls 
climats d’Espagne et de Syrie, ou du Chorazan, ont produit des variétés constantes et qui se sont 
perpétuées : on pourroit encore y joindre le climat de la province de Pe-chi-ly à la Chine, où il y a des 
chats à longs poils avec les oreilles pendantes, que les dames Chinoises aiment beaucoupc. Ces 
chats domestiques 

a Hist. gén. des Antilles, par le P. du Tertre, tome II, page 
306.
b Voyage de Guinée, par Bosman, page 
2403.
c Histoire générale des voyages, par M. l’abbé 
Prevôt, tome VI, page 10.
 
|<      <      Page 14      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Directeurs de publication : Pietro Corsi (Oxford University), Thierry Hoquet (Université de Nanterre - Paris X)
Réalisation : plateforme technologique du CRHST-CNRS (ICEberg-db v.3.0.1/S. Pouyllau) ; Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.